Témoignages
David Hameau
Directeur des offices de tourisme Blois, Chambord, Cheverny et Chaumont-sur-Loire.

Le Festival Va Jouer Dehors représente pour le territoire Blois Chambord une véritable opportunité de découvrir la destination d’une manière très originale, répondantaux attentes de visiteurs en séjour, qui cherchent à parfaire la visite des Châteaux de la Loire, par la découverte de lieux atypiques, le temps d’un spectacle, d’une soirée.

Le choix de la période, le choix des lieux et le croisement de ces derniers avec de jeunes artistes de grand talent, confère à notre destination, l’image de qualitéindispensable, d’attractivité, d’originalité et d’enthousiasme, que nous cherchons en permanence à promouvoir.

L’Office de Tourisme de Blois Chambord est partenaire de ce festival, et l’intègre au dispositif de promotion «Des Lyres d’Été». Dans ce cadre, il édite avec la ville deBlois, un livret de présentation d’environ 250 spectacles et manifestations sur la destination Blois Chambord, et dont l’Office de Tourisme et la ville de Blois assurent ladiffusion à 80 000 exemplaires.

Par ailleurs, l’Office de Tourisme est partenaire de commercialisation de la billetterie du festival.

Pilotée de main de maître, le festival est de l’avis de tous, un agréable « ocri » (objet culturel récemment identifié), dont le public nous a témoigné tout au long de lasaison, la très grande qualité. 

Antoine Rebstein
Chef d’orchestre

Je ne connaissais pour ainsi dire personne à mon arrivée à Cheverny et ne savais donc pas trop à quoi à m’attendre alors que je venais pour diriger un opéra de Bottachiari, l’Ombra, dans sa version scénique: une première mondiale.

J’ai tout de suite été envouté par le charme et l’atmosphère du Festival. Une ambiance de travail sereine et productrice, où l’on a envie de passer son été à travailler!

Les musiciens d’orchestre, les chanteurs, le metteur en scène, tous étaient coopérants et extrêmement compétents. Et les choses auxquelles on ne pense pas forcément mais qui sont tellement importantes: les repas faits de produits régionaux, préparés avec soin par des bénévoles, les gîtes très confortables, le staff prêt à régler le moindre détail à n’importe quelle heure.

Toutes les conditions de travail, dont rêve un musicien, étaient réunies pour donner le meilleur de soi-même.

La marque de ce Festival est certainement l’authenticité. C’est en restant sincère « avec les pieds dans l’herbe » que l’on atteint les sommets.

J’engage toute personne à soutenir activement le Festival “Va Jouer Dehors ».”

Simon
Spectateur viticulteur

Le premier samedi soir du Festival, ils ont installé un piano dans la grange à foin de Margaux. Les musiciens étaient jeunes et jouaient déjà avec beaucoup de virtuosité. Tout en restant très accessibles, de fait, car nous étions assis ou debout à moins de 30 mètres d’eux. Ce qui m’a le plus plu dans cette soirée, c’est qu’en écoutant du Rachmaninov et du Bach, on pouvait entendre le vent et sentir le foin frais.

Anne
Spectatrice (Savoie)

Ah ! ces chaudes soirées d’été dans le Loir et Cher, quand le soleil dore la paille des blés coupés, et le couvercle du piano demi-queue au pied des meules de foin ou dans le parc d’un château. La musique s’élève avec le chant des hirondelles, une montgolfière passe, et nous sommes là, émerveillés et ravis, les pieds dans l’herbe, comme les musiciens, parfois, les pieds nus dans l’herbe, quel bonheur ! Le festival Va jouer dehors ! c’est cette jeunesse, cette spontanéité, cette convivialité, en même temps qu’une très grande qualité artistique. Bravo pour la première édition 2016, et vive l’édition 2017 ! 

Sébastien Touret
Spectateur (41)

 C’est la musique dans de si jolies conditions. En plein air le violon ! Sous la grange , le piano ! L’opéra, sous un chapiteau ! La musique est à portée de main , les musiciens sont nos voisins . Ils sont beaux, talentueux et heureux d’être là .Que de savants talents réunis pour un bonheur si simple. Merci à tous.

Cécile Brion
Spectatrice (Belgique)

 J’ai été ravie de partager ce moment magique, dans ce jardin. Cette magnifique musique, les explications données avec une érudition généreuse par ce jeune musicologue, la convivialité, le naturel, et dans le même temps la qualité de l’interprétation… Sans compter le cadre, cette maison historique, les chauves-souris et leur ballet nocturne, les lanternes accrochées aux pupitres… Ce sont des moments de grâce qui n’ont pas de prix. Voilà de quoi me donner l’envie de reprogrammer un voyage dans le Loir et Cher chaque été ! Finalement, ce n’est pas si loin de la Belgique…

Duo Féral-Gaudinière
Artistes du festival

Participer au festival Va jouer dehors a été pour nous une très belle expérience humaine et artistique, l’occasion de découvrir et de participer à la vie culturelle d’une région très riche. La programmation a fait la part belle à la nouvelle génération, à de jeunes artistes très talentueux, tout en faisant découvrir des lieux insolites dans lesquels la musique classique ne vient habituellement pas. Cette manifestation est un merveilleux facteur de partage et de découverte et nous avons eu un grand plaisir de pouvoir y apporter notre voix.

Florence
Spectatrice

Ayant eu le bonheur d’assister à tous les spectacles de cette 1ère édition du festival jusqu’au 25 août compris, je dois dire que c’est à mon avis une belle réussite : qualité des concerts, excellent niveau, engagement et bel enthousiasme des artistes. Le beau temps exceptionnel en cette période de l’année y a contribué. (…) J’ai beaucoup aimé cette atmosphère si conviviale qui permettait une belle proximité et des échanges avec les artistes, mais aussi avec d’autres personnes du public. La buvette et le repas à la ferme étaient une excellente idée. Bravo à la graphiste qui a réalisé un magnifique travail avec cette belle affiche pleine de poésie !

Isabelle
Spectatrice (41)

Nous sommes allés voir le spectacle d’opéra à Cheverny sous le chapiteau. Nous ne sommes pas des spécialistes de la musique classique, préférant en général plutôt des musiques actuelles mais la proximité géographique de l’événement nous a incité à tenter l’expérience. Nous avons été totalement séduits par le spectacle. Les chanteurs étaient stupéfiants ainsi l’orchestre de jeunes musiciens. La proximité physique avec les artistes procure une émotion réelle. Les échanges autour du verre servi à la sortie étaient d’ailleurs unanimes.  Nous avons passé une soirée formidable et nous remercions les responsables du festival d’avoir programmé un spectacle de cette qualité si rare à la campagne. Un spectacle qui reste dans nos mémoire comme un moment d’émotion intense. A quand la suite ?

Un musicien du festival

On part avec l’idée. L’enthousiasme suit bien souvent, l’audace peut-être ; et le courage lui ne se montre que par luxe. Inutile de vous dire ce qu’il en fut avec une telle équipe, car, ce qui paraissait de prime abord infranchissable s’est réalisé. Leur recette ? Prenez une montagne et faîtes la rentrer dans un verre. Rien de plus simple (pour eux, entendons-nous bien). C’est donc dans ce verre et sur cette montagne que nous avons passé quinze merveilleux jours. Et comme l’heure est à l’avarice, si vous voulez connaître la suite de cette description, venez l’écrire vous-même à la deuxième édition de « Va Jouer Dehors.