Louis Zaitoun

Ténor

Durant son adolescence, Louis Zaitoun est bassiste et chanteur dans des groupes de rock progressif. En entrant à la Sorbonne de Paris en musicologie il découvre petit à petit les possibilitées de sa voix de ténor lyrique, entre au conservatoire du 16ème arr. de Paris, et dès les premières leçons il réalise qu’il veut en faire son métier. Pendant la dizaine d‘années qui suivent il entre tour à tour au Choeur de l’Armée Française, puis à la Haute Ecole de Musique de Lausanne où il obtient son diplôme de Bachelor avec la note maximale puis son Master. Il passe ensuite par l’Opéra Studio de Lyon pour la production de « Macbeth » de Verdi, et est lauréat de plusieurs concours d’opéra dont le 2ème prix d’opéra à Béziers, le prix d’ « interpretation dramatique » au concours « Accademia Belcanto » de Graz, et le prix Adami du meilleur interprète masculin du répertoire italien à Clermond Ferrand.

Durant son parcours il étudie auprès de nombreux professeurs tel que : Pierre Catala, Gary Magby, Christine Schweitzer, Leontina Vaduva, Guinka Radilova, Piero Visconti. Il participe aussi à de nombreuses Masterclass : Silvia Sass, Nadine Denize, Jean Paul Fouchécourt, John Fiore, Giacomo Aragall.

Sa voix et ses acquis dramatiques lui ont permis de chanter une grande variété de rôles et de genres.

Il a chanté aussi bien des oratorios : Le requiem de Mozart, le Stabat Mater de Dvorak,  l’oratorio de noël de Saint Saens, ou La création de Haydn ; Que dans des opérettes tel que Le Brésilien dans « La vie Parisienne » à l’opera de Lausanne, Le fils dans « Les mamelles de Tiresias » à l’opera de Lausanne, Barigoule dans « Cendrillon » de P. Viardot à l’opéra de Lausanne, Landry dans « Chilperic » à l’opéra d’Angers.

Abordant avec aisance le repertoire romantique français et le « Belcanto » italien il a interprété : Le Duc dans « Rigoletto » au Summum de Grenoble, Alfredo dans « La Traviata » au Summum de Grenoble, au  Victoria Hall de Genève, et au casino d’ Aix les bains, DesGrieux dans « Manon » (Massenet), Vincent dans « Mireille », Rodolfo dans « La Bohème » au Victoria Hall de Genève ;  Il a aussi chanté les rôles titres d’opéras plus dramatiques tel que Don Josédans « Carmen » au Victoria Hall de Genève et à l’auditorium Stravinsky de Montreux, Cavaradossi dans « Tosca » et Pinkerton dans « Madame Butterfly ».

 

En concert le 19 août :