uNopia

uNopia

Guilhem Fabre, piano

François Michonneau, comédien

uNopia est un collectif qui rassemble plusieurs jeunes artistes d’horizons divers. Fruit de rencontres musicales entre artistes partageant une même passion, riches d’expériences et d’horizons artistiques différents, le projet uNopia a bien l’ambition d’offrir la musique classique dans toute sa richesse au public européen. Avec l’objectif de concrétiser ce projet et d’offrir des concerts originaux de qualité, uNopia est en train de mobiliser de nombreux artistes à travers l’Europe.

 

Guilhem Fabre

pianiste et directeur artistique
Sa passion pour le voyage et le partage de la musique l’a amené à imaginer cette aventure, uNopia, autour de laquelle il veut fédérer les artistes qu’il aime et qu’il admire. Jeune pianiste au parcours original, diplômé du CNSM de Paris et de l’Académie Gnessin de Moscou, lauréat des prix Pro Musicis et de la Fondation Banque Populaire, il se consacre à la fois à une carrière de soliste en Europe, au Maroc, au Liban, en Turquie, à Taïwan, en Russie et ailleurs, ainsi qu’à de nombreux spectacles originaux avec Olivier Py, Éric-Emmanuel Schmitt, Jean Bellorini ou encore Emma la Clown. Il collabore aussi avec le cinéma aux côtés de Niels Schneider et Camélia Jordana, ou avec des artistes comme Juliette Armanet, Vladimir Cauchemar et Woodkid
Son premier disque, consacré aux œuvres de Bach et Rachmaninov, sortira en janvier 2023 chez le label 1001 notes.

François Michonneau

Comédien & auteur

En 1992, François entre au conservatoire de musique de Rochefort/mer. il y étudie le solfège et l’accordéon pendant dix ans. En 2008, il intègre l’école Florent, où il suit les cours de Frédéric Haddou, Bruno Blairet, et Benoît Guibert. En 2011 il rejoint « La parade d’octave » pour écrire et mettre en scène « Ce qu’on ne dit pas » et « On se mouille ». Parallèlement à cela, il joue sous la direction de Xavier Bonadonna, « Les étoiles d’Arcadie » au Théâtre du Soleil (Tremplin jeune talent), et d’Olivier Py, dans « La jeune fille  le diable et le moulin »,  « Orlando ou l’impatience » et  « Les Parisiens ».

En concert le 21 août :