uNopia

uNopia

Guilhem Fabre, piano

François Michonneau, comédien

uNopia est un collectif qui rassemble plusieurs jeunes artistes d’horizons divers. Fruit de rencontres musicales entre artistes partageant une même passion, riches d’expériences et d’horizons artistiques différents, le projet uNopia a bien l’ambition d’offrir la musique classique dans toute sa richesse au public européen. Avec l’objectif de concrétiser ce projet et d’offrir des concerts originaux de qualité, uNopia est en train de mobiliser de nombreux artistes à travers l’Europe.

 

Guilhem Fabre

pianiste et directeur artistique
Sa passion pour le voyage et le partage de la musique l’a amené à imaginer cette aventure, uNopia, autour de laquelle il veut fédérer les artistes qu’il aime et qu’il admire. Jeune pianiste au parcours original, diplômé du CNSM de Paris et de l’Académie Gnessin de Moscou, lauréat des prix Pro Musicis et de la Fondation Banque Populaire, il se consacre à la fois à une carrière de soliste en Europe, au Maroc, au Liban, en Turquie, à Taïwan, en Russie et ailleurs, ainsi qu’à de nombreux spectacles originaux avec Olivier Py, Éric-Emmanuel Schmitt, Jean Bellorini ou encore Emma la Clown. Il collabore aussi avec le cinéma aux côtés de Niels Schneider et Camélia Jordana, ou avec des artistes comme Juliette Armanet, Vladimir Cauchemar et Woodkid
Son premier disque, consacré aux œuvres de Bach et Rachmaninov, sortira en janvier 2023 chez le label 1001 notes.

François Michonneau

Comédien & auteur

En 1992, François entre au conservatoire de musique de Rochefort/mer. il y étudie le solfège et l’accordéon pendant dix ans. En 2008, il intègre l’école Florent, où il suit les cours de Frédéric Haddou, Bruno Blairet, et Benoît Guibert. En 2011 il rejoint « La parade d’octave » pour écrire et mettre en scène « Ce qu’on ne dit pas » et « On se mouille ». Parallèlement à cela, il joue sous la direction de Xavier Bonadonna, « Les étoiles d’Arcadie » au Théâtre du Soleil (Tremplin jeune talent), et d’Olivier Py, dans « La jeune fille  le diable et le moulin »,  « Orlando ou l’impatience » et  « Les Parisiens ».

En concert le 21 août : 

Ensemble Perspectives

Ensemble Perspectives

Mathilde Bobot, soprano

Geneviève Cirasse, mezzo-soprano

Sean Clayton, ténor

Romain Bazola, baryton

Geoffroy Heurard, baryton basse

Cinq voix au service d’un même instrument

Formation unique en France, l’Ensemble Perspectives est un quintette vocal a cappella. Depuis 2011 et sous la direction artistique de Geoffroy Heurard, il explore un vaste répertoire qui s’étend de la Renaissance, du Classique, de la création contemporaine au jazz, à la chanson, à la pop…

L’Ensemble est réuni autour de l’envie d’imaginer le concert dans un nouvel espace de perception, au-delà des clivages stylistiques et des sentiers rebattus où la musique perd parfois son fil d’Ariane.

Pour cela, Perspectives s’attache à construire un son qui lui est propre par la création de programmes mêlant la redécouverte d’œuvres ou de compositeurs tombés dans l’oubli à des pièces écrites « sur-mesure » pour lui. Perspectives travaille avec des arrangeurs et compositeurs mondialement reconnus, de toutes tendances esthétiques.

Salué par la presse spécialisée et la critique internationale, son premier disque « Songs of Experience » est sorti en septembre 2017 sous le label Alpha (Outhere Music). En 2020, Perspectives a enregistré sous ce même label son programme emblématique « Play List » (sortie officielle le 27 août 2021). Ces albums sont disponibles à l’issue du concert.

En France comme à l’étranger, l’Ensemble est l’invité de prestigieux lieux et festivals : Musicales de Normandie, Festival de Chambord, de Radio-France et Montpellier Occitanie, Casino de Paris, Musicales de Bagatelle, Flâneries Musicales de Reims, Opéra Comique, Basilique de Rocamadour, Abbaye de Royaumont, de Fontevraud, Festival de Sully et du Loiret, la Cité de la Voix de Vézelay, Festival d’Art Sacré à Amman, Stiftsmusik Stuttgart…

La recherche d’excellence de l’Ensemble s’accompagne d’une réèlle volonté d’ouvrir la musique à d’autres mondes et d’y amener des publics hélas parfois éloignés de l’art.

Engagé en faveur de l’accès à la culture pour tous, Perspectives multiplie partenariats et projets en lien avec les acteurs culturels et sociaux des territoires où il se produit (monde du handicap, milieu scolaire ou carcéral), enrichissant son identité.

L’Ensemble Perspectives est soutenu par le Ministère de la Culture (DRAC Centre-Val de Loire), la Région Centre-Val de Loire, le Conseil Départemental du Loiret, la ville d’Orléans, la Fondation Banque Populaire, Mécénat Musical Société Générale, BEG Ingénierie, la Maison de la Musique Contemporaine, la SACEM, le protocole Culture & Santé DRAC/ARS. L’Ensemble reçoit le soutien ponctuel du FCM et de l’Institut Français. Perspectives est éligible au PACT Région Centre-Val de Loire, membre de la Fevis et du Bureau Export.

En concert le 20 août : 

Saxback Ensemble

Saxback Ensemble

Nicolas Arsenijevic, saxophone alto et soprano

Joséphine Besançon, clarinettes

Joe Christophe, clarinette

Hélène Escriva, euphonium

Paul Lamarque, saxophone baryton

Antonin Pommel, saxophone soprano et ténor

2 clarinettes, 3 saxophones et un 1 euphonium : voilà les ingrédients d’une formation chambriste originale et novatrice, le Saxback Ensemble !

 

Sextuor à Vents inédit, cet ensemble atypique offre un visage résolument moderne et audacieux aux instruments à vents. Forts de l’héritage du génial inventeur Adolphe Sax (père de la clarinette basse, de la famille des saxophones et des saxhorns -cousins de l’euphonium-), les six musiciens du Saxback Ensemble, issus du CNSM de Paris et du Conservatoire d’Amsterdam, développent l’identité artistique de la formation autour de transcriptions et de créations sur-mesure, en collaborant avec de fidèles arrangeurs et compositeurs.

De retour des États-Unis avec un 2ème prix du Concours International de musique de chambre «M-Prize» 2018 et d’une tournée en Corée du Sud pendant l’été 2019 (Special Guest au Jeju International Wind Ensemble Festival, Daejeon Cosmopolitan Music Festival), le Saxback Ensemble continue de porter sa voix pour une tournée européenne en 2020, de nouvelles créations et une collaboration avec le compositeur Marc-Olivier Dupin.

 

L’Union des six Saxbackers a pour vocation de porter haut et fort la voix des instruments à vents en continuant d’offrir ensemble les valeurs du plaisir et des émotions partagées avec un public varié et curieux.

En concert le 19 août : 

Quatuor zahir

Quatuor Zahir

Guillaume Berceau,  saxophone soprano

Etienne Boussard, saxophone alto

Florent Louman,  saxophone ténor

Joakim Ciesla, saxophone baryton

Une idée qui surgit, une personne que l’on rencontre, et subitement cela nous apparaît comme évident. C’est l’essence même du Zahir, ce mot arabe qui désigne « ce qui est apparent, explicite », ou encore une chose qui une fois connue, occupe toutes nos pensées.

Née en 2015, cette jeune formation se produit déjà dans de nombreux festivals, en France et dans le monde mais c’est en 2017 que le Quatuor Zahir se distingue en remportant le 9ème Concours International de Musique de chambre d’Osaka (Japon), acquérant ainsi une reconnaissance sur la scène internationale. Ils ont depuis été invités au Wigmore Hall de Londres, à la Philharmonie de Paris et au Konzerthaus de Vienne, ainsi qu’aux Folles Journées de Nantes, au Festival de Radio France à Montpellier, aux festivals des forêts et de Sully, à l’Acropolis de Nice ou encore au Toppan Hall à Tokyo.

Issu du Conservatoire de Paris où il a suivi les conseils du Quatuor Ébène et du Quintette Moraguès, le Quatuor Zahir est actuellement en résidence à la Fondation Singer-Polignac. Parrainé par le pianiste Jean-François Zygel depuis son passage sur France 2 dans l’émission « La Boîte à Musique », il est également lauréat du concours international de musique de chambre de la FNAPEC 2016 et a remporté les médailles d’or aux Manhattan, Vienna et Berliner International Music Competitions de 2019. En 2018, le Quatuor produit son premier disque « Zahir » sous le label Klarthe. On retrouve dans cet enregistrement les valeurs qui unissent cet ensemble : le partage d’une même sensibilité, d’une exigence aiguë et le désir de renouveler le paysage musical.

À l’image du héros romanesque du Zahir de P. Coelho qui part en quête d’un idéal romantique, ces quatre saxophonistes ont à cœur de faire évoluer le genre du quatuor. Que ce soit en interprétant le répertoire original, grâce à leurs rencontres avec de nombreux compositeurs comme Bruno Mantovani, Thierry Escaich et Graciane Finzi ou en collaborant avec de nombreux artistes : David Bismuth, Félicien Brut, Jean-Charles Richard, Adèle Charvet, Les Chanteurs d’Oiseaux, ces musiciens montrent là leur curiosité et leur créativité.

En concert le 18 août :